[Chronique] L’atelier des sorciers

[Chronique] L’atelier des sorciers

30 octobre 2018 2 Par Sanariel

Bienvenu cher visiteur.

Avant de commencer, je vous demanderai d’oublier tout ce que vous savez sur la magie, car aujourd’hui dans ma chronique visite d’un manga, je vais vous faire visiter un lieu que vous n’avez jamais vu, un lieu magique. Je vais vous faire visiter l’atelier des sorciers.

L’atelier des sorciers se trouve dans un monde magique et merveilleux. Ici les sorciers ne se cachent pas, mais utilisent leur savoir pour aider le monde et les humains, un sol qui s’éclaire la nuit, un carrosse abîmé, on fait appel a eux comme on fait appel à un artisan. Ce monde merveilleux on a envie d’y entrer dès qu’on aperçoit le premier volume de cette oeuvre. Nos yeux posés sur la première de couverture, un sentiment de bonheur nous envie quand on voit Coco, main tendue vers nous et un grand sourire sur son visage, elle nous appelle et nous demande de l’accompagner à l’aventure. Alors tenez vous prêt car en ma compagnie nous allons voyager à travers les 3 premiers volumes de l’atelier des sorciers. Manga écrit par KASOME SHIRAHAMA aux édition Pika.

L’atelier des sorciers Vol.1 : Coco nous appel à l’aventure.

Dès la première page du manga, une question nous interpelle, une question que tout le monde c’est déjà posé, faut-il avoir un talent depuis la naissance pour faire être sportif de haut niveau ou astronaute ou chanteur ou bien peut-on apprendre ? Et pour être sorcier ? Vous avez tous rêvé de devenir des sorciers. Vous n’avez pas de pouvoir magique ? Ce n’est pas grave car nul besoin dans ce monde. Vous ai-je pas demandé d’oublier tout ce que vous saviez sur la magie ? Car dans l’atelier des sorciers, la magie a un secret. Un secret que je vous révélerai le moment venue.

Peut-on devenir sorcier ?

Pour l’instant revenons à notre visite, revenons à l’histoire de Coco, jeune fille tout ce qu’il y a de plus banale. Elle vit avec sa mère dans un village et surement comme vous et moi elle est passionnée par la magie, par les sorciers. C’est en train de laver ses vêtements dans une source enchanté qu’on la rencontre pour la première fois.

Comment fonctionne la magie ? Nul ne le sait, mais Coco rêve de devenir une sorcière et c’est en rentrant chez elle que son destin va basculer. un carrosse tiré par des chevaux ailés viens de se poser dans son village et Coco souhaite voir cette merveille de ses propres yeux quand un client entre dans la boutique de tissus que tient la mère de la jeune fille. « Tu y jetteras un œil si tu sers correctement le monsieur » prévient la mère de Coco. Mais lorsque coco se rend au carrosse, il est malheureusement abîmé. Hasard ou destin ? On ne le saura jamais, mais c’est à ce moment que l’on apprend que le client qu’a servi Coco est un sorcier et il se propose de réparer le carrosse.

De la magie, elle va peut être en voir pense-t-elle. Malheureusement, le sorcier interdit à Coco de regarder et lui demande de monter la garde. Nul ne doit le voir lancer le sort. Mais pourquoi ? car la magie a un secret. Un secret que tout être humain peut découvrir, la magie dans ce monde est différente de ce que vous avez l’habitude de voir. Et c’est ce que Coco va découvrir, en espionnant le sorcier, elle va découvrir le secret de la magie. Pas de baguette magique, pas de sortilège à prononcer, dans ce monde la magie se dessine. les plumes remplacent les baguettes et les dessins les sorts. Coco vient de comprendre, le livre de dessin qu’elle avait reçu quand elle était petite n’est pas un livre de dessin mais un livre de sort. Coco n’aurait pas dû découvrir le secret de la magie, et elle n’aurait pas dû dessiner le sort qui se trouvait dans son livre, car Coco vient de lancer un sort interdit qui transforma sa maison et sa mère en pierre. Le sorcier doit alors lui effacer la mémoire car aucun humain ne doit découvrir le secret de la magie. Mais Coco ne se laisse pas impressionné et réussi a convaincre le sorcier de la prendre comme apprenti. C’est comme ça que Coco deviens une sorcière et rejoins l’atelier du sorcier. C’est la seule solution pour qu’elle annule le sort et libère sa mère.

 

Coco devient une sorcière

 

Comme vous avez pu le voir les dessins sont magnifiques et l’univers entraînant. L’histoire de Coco nous fait voyager à travers le monde et on y rencontre des personnages attachants. Le sorcier qui l’a recueilli Kieffrey, qui apparaît sympathique et bienveillant mais qui montre parfois au lecteur un côté plus sombre, il reste au final assez mystérieux. Les autres personnages principaux sont les 3 élèves de Kieffrey : Tetia, Trice et Agathe chacune avec sa personnalité et ses rêves, on en trouve pour tous les goûts et Coco aura un peu de mal à se faire accepter par tous.

Pour devenir une vraie sorcière, Coco devra passer des épreuves et étudier durement. On l’accompagnera dans un magasin de plume et d’encre, on la verra aider des gens et combattre de redoutables ennemies. Car oui, dans l’ombre une organisation de sombres sorciers encapuchonnés essayent de manipuler la gentille Coco et ses amis.

Coco et ses amis face à un dragon.

C’est une histoire posée qui prend son temps de nous raconter quelque chose de beau. Il y a ce qu’il faut d’action, d’humour et de drame pour que l’on passe un bon moment. En le lisant, on a l’impression d’être ensorcelé par les dessins du manga.

je ne vous en dirai pas plus sur l’histoire de Coco et vous laisse découvrir par vous même cet univers comme vous n’en avez jamais vu.

L’amitié, l’entraide, l’amour, la magie, voilà les mots qui résume ce manga que je recommande.

J’espère que cette petite visite dans ce monde magique vous auras plu. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques. Je vous dis à bientôt pour une autre visite au Musé du manga.

またね

TONGARI BOSHI NO ATELIER © Kamome Shirahama / Kodansha Ltd